SOURCE DE CHABETOUT ARDES SUR COUZE - PUY DE DOME

Publié le par Anne Marie

Chabetout anciennes sources plus visibles, captage de l'eau

Chabetout anciennes sources plus visibles, captage de l'eau

Il ne reste plus grand-chose de ces sources, elles ont été murées dans les années 90.

Le site est à 1 km de celui d'Arvie, entre Barèges et Ardes, au hameau La Rivière l'Evêque.

L'eau à 14° était connue sous le nom des "eaux de Barèges", captées pour la 1ère fois en 1855 et commercialisées 2 ans après.

Elle était considérée comme une eau supérieure aux eaux de tables d'alors, et a reçu des médailles en 1887. Préconisée pour la nutrition, la reconstitution sous forme de cure, et pour les yeux.

En effet un Établissement thermal soignait les maladies oculaires scrofuleuses à la "fontaine des yeux".

Aujourd'hui les thermes sont détruits (1989), les installations murées.
Jusqu'en 1989, on pouvait encore voir l'enseigne "chabetout" sur une grande maison en pierre. Est-ce celle-ci ? Je ne sais pas car on la dit détruite.

             source-chabetout--3-.JPG

L'eau envahissait la cave jusqu'aux genoux. De vieilles bouteilles et étiquettes subsistaient.

Et ce petit bâtiment en ruines, servait-il à quelque chose ?

         source-chabetout.JPG


Une nouvelle autorisation a été donnée pour exploiter les sources, captées pour alimenter l'usine Ardésy, tout près.

Si vous venez dans le Puy de Dôme, vous pourrez loger à Super Besse, dans mon grand studio, avec loggia, accueillant et confortable.

Allez le voir dans le lien ci-dessous :

Publié dans Sources Puy de Dôme

Commenter cet article