LA VITAMIDE "D" ET LE SOLEIL (SOLEIL VITAL)

Publié le par Anne Marie

Soleil

Soleil

Le Docteur anglais Damien Downing dans son livre "Soleil Vital" nous explique les bienfaits du soleil sur la santé. J'ai déjà parlé du temps d'exposition dans un autre article.
Ici je vais développer son point de vue sur la vitamine D, en donnant des extraits de son livre, avec lequel je me sens en accord.

Beaucoup d'entre nous manquent de lumière, car la plupart de notre temps se passe à l'intérieur de locaux.

La vitamine D est produite par la peau sous l'effet du soleil, en grande partie. Un soleil éclatant n'est pas indispensable, mais plus il y en a, plus nous produisons cette vitamine, d'autant plus si la peau est à nu. Il faut des UVB pour cela.
Il est donc très bénéfique de sortir marcher en milieu de journée, le moins couvert possible.
Le corps régule la dose, d'origine solaire, et il faut plusieurs jours pour que la vitamine D soit convertie. La vitamine D régule l'assimilation des niveaux de magnésium et de calcium.
Sa fonction est d'aider le corps à utiliser efficacement le calcium, avec 3 cibles principales : intestins, reins, os et dents.

La vitamine D contribue à consolider les os par le dépôt de calcium.
D'autre part le magnésium alimentaire est favorisé par la vitamine D, et il doit être en quantité suffisante dans le corps pour que le calcium ait un rôle efficace. Grâce au soleil, la vitamine D recycle une grande quantité de calcium des reins vers le flux sanguin.

Une carence en magnésium peut favoriser l'anxiété, l'insomnie, la fatigue, l'irritabilité, l'ostéoporose, les troubles cardiaques, les crampes musculaires, le diabète, le mental (moral)
Des désordres dans le métabolisme du calcium durcissent les artères en augmentant le cholestérol et les risques d'attaque cardiaque.

Le soleil peut donc faire chuter le taux de cholestérol et les tri-glycérides, mais un taux trop bas est aussi nocif qu'un taux trop élevé. De même le soleil à petites doses répétées protège contre le cancer d'après l'auteur, tandis que les coups de soleil le favorisent.
Le soleil a aussi un effet puissant sur notre système immunitaire.


Le soleil à lui seul ne peut pas tout, l'alimentation joue un rôle important aussi : il faut éviter l'alcool, les boissons trop sucrées, éviter aussi de manger trop de viande, trop de produits laitiers qui favorisent l'ostéoporose, trop d'hydrates de carbone raffinés. (sucre, sirop, farine, - pâtes, pain, riz)
Les fromages à privilégier sont celui de chèvre et de brebis.


Vers 62 ans environ, on produit moins de vitamine D que lorsqu'on est jeune  (75% en moins)

Normes indiquées par Damien Downing dans son livre imprimé en 2002 :

< 25 nmol/L       : carence élevée
25 à 40 nmol/L   : carence légère
40 à 200 nmol/L  : taux normal
> 200 nmol/L      : taux excessif

Pour moi il est donc évident que s'exposer le plus souvent possible au soleil de façon mesurée et raisonnable est un facteur des plus importants (avec l'alimentation) pour se maintenir en bonne santé.
SOLEIL ET UV : COMBIEN DE TEMPS PEUT-ON S'EXPOSER

Publié dans Divers

Commenter cet article