COMMENT FAIRE UN CABOCHON - BIJOU POUR BAGUE - DEBUTANT

Publié le par Anne Marie

Cabochon en quartz vert. Les traces que l'on voit sont des reflets.

Cabochon en quartz vert. Les traces que l'on voit sont des reflets.

Explications de la fabrication d'un cabochon ovale en quartz vert. Dimensions terminé : 1,9 x 1,5 cm.
                     Fait avec un combiné scie/polissage, de façon artisanale, entièrement manuelle.
                        La personne qui polit les pierres en tant que professionnel est un lapidaire.

Photo de la machine que j'utilise achetée chez Minéraux et Machines à Paris. Elle venait d'être repeinte.
J'ai découpé une grande partie sur le devant droit. Voir machine d'origine à droite.
Les "roues" sont de 150 mm. (petit modèle)

     combiné              combine.jpg

Coupe du rectangle,  la pierre est posée à plat sur le plateau.

1) SCIAGE :
Tout d'abord, il faut couper une "tranche" bien plane, de 8 mm d'épaisseur, dans un minéral, ici du quartz, dureté 7 environ. J'utilise une scie diamantée assez épaisse qui coupe bien droit, (0,70 mm environ) Le rectangle mesure environ 2,5 x 2 cm. Ici sciage avec goutte à goutte d'eau froide.

                                           cabochon coupé
Puis découper un rectangle dans cette tranche.
Je n'avais pas de modèle ovale pour mesurer, j'ai donc imprimé un modèle pris sur internet, et l'ai tracé sur la pierre à l'aide d'un pastel à l'huile. On peut le faire avec un crayon en alu mais c'est moins visible bien que plus précis.
  
                                           cabochon tracé 

2) DEBRUTAGE :
Scier un peu autour des 4 angles pour les enlever.

                                           cabochon-preforme.JPG
   
3) PONCAGE :
J'utilise une bande diamantée grain 60 sur roue extensible lamellée, bien qu'en général, on se serve d'une meule au carborundum grain 100, rigide.

                           cabochon-roue.JPG 
    

Poncer tout autour jusqu'au bord du trait pour bien former l'ovale.

                                           cabochon-debrute.JPG
Tracer un chanfrein à 1,5 mm du bas, qui sera poncé à 15 ° à l'intérieur, si la pierre est montée. Sinon, il ne sera poncé qu'aux diverses étapes avec grains différents.

                                           cabochon-chanfrein-copie-1.JPG

chanfrein au crayon pastel bleu.

Poncer le reste du contourà 15 ° environ, du bas vers le haut, à partir du chanfrein.
Tracer un trait au milieu du 1er ponçage entre le trait du chanfrein et le haut de la pierre.
Poncer à 45 ° seulement la partie au-dessus du nouveau trait.
Tracer un nouveau trait, au milieu de ce ponçage à 45 °.
Poncer au-dessus de ce dernier trait, à 60° environ, en laissant très peu de surface plane sur le dessus.

            cabochon ponçage1    cabochon-poncage2.JPG    cabochon-poncage3.JPG    cabochon-poncage4.JPG 

On a obtenu ainsi une préforme qui doit avoir la forme de la pierre finale.

Arrondir tous les angles en tournant la pierre constamment, sans toucher le dessous, ni le chanfrein en bleu.
- bande 200 à 240 :

                                             cabochon-avant-grain-100.JPG
Colorer la pierre au pastel à l'huile, et poncer en tournant la pierre et en appuyant un peu mais pas trop, et vérifier à la lumière que les traces du 1er ponçage aient disparu (à la loupe s'il le faut)
- bande 400 :
Comme pour la phase précédente.
- bande 600 :
Idem.

4) POLISSAGE : 

                          cabochon-oxyde.JPG
 
Polir la pierre sur un disque en feutre humidifié et imbibé d'oxyde d'alu liquide, à l'aide d'un pinceau ou autre. Pour cela il faut presser la pierre contre le feutre sans la tourner, quelques secondes, mais pas trop car si elle chauffe trop elle risque de se casser.
Vérifier plusieurs fois à la lumière jusqu'à ce que la pierre "brille" partout (sauf dessous)
Le fond reste plat.
    

5) RESULTAT :
C'est la photo en haut de l'article.


Si vous venez dans le Puy de Dôme, vous pourrez loger à Super Besse, dans mon grand studio, avec loggia, accueillant et confortable.

Allez le voir dans le lien ci-dessous :
 

Publié dans Mineraux

Commenter cet article